Sélectionner une page

Le cannabis est connu par tous pour ses effets planants provoqués par le cannabinoïde delta-9-tetrahydrocannabinol ou plutôt THC. Pourtant, les recherches sur la marijuana nous ont permis de découvrir plus de 85 cannabinoïdes différents parmi lesquels le Cannabidiol ou CBD, qui est le deuxième principe actif le plus concentré dans le cannabis après le THC. La teneur, qui diffère selon les variétés, est de 12 à 25% pour le THC et de 1 à 4% pour le CBD.

Le THC est une molécule qui provoque des effets psychoactifs (qui modifie la chimie du cerveau pour affecter son humeur, comportement, perception etc.). C’est ce qui rend les consommateurs high ou “défoncé”. Il est également utilisé dans le domaine médical pour traiter des symptômes tel que les nausées, douleur légère, insomnie, dépression et bien d’autre encore. Malgré tout, chez certaines personnes, le THC peut provoquer la paranoïa ou un sentiment d’anxiété.

Le CBD à l’inverse est une molécule non psychoactive qui procure un effet de soulagement. En médecine son utilisation surpasse tous les autres cannabinoïdes notamment pour la réduction et la prévention d’inflammations, de nausées, de diabètes, d’alcoolisme de TSTP (ou PTSD), de schizophrénie, d’arthrose rhumatoïde, d’épilepsie, de maladies cardiovasculaires, antipsychotique, anxiolytique. Il agit même comme antidouleur.

Les humains ainsi que la plupart des animaux possèdent des neurotransmetteurs cannabinoïdes appelés “Anandamide”. C’est plus ou moins une sorte de THC produit naturellement par l’organisme. Le THC agit sur le cerveau avec l’anandamide via les récepteurs cannabinoïdes présents dans les cellules du corps. Ce qui provoque des effets sur l’appétit la mémoire et la douleur.

 

Pour plus d’information sur les effets du cannabis sur le cerveau regardez cette vidéo:

 

 

 

 

Cliquez sur ce lien si vous souhaitez en savoir plus sur le CBD Suisse