Sélectionner une page

Le CBD est désormais légal en Suisse mais il n’est pas encore bien connu. Lisez cet article pour en savoir plus.

Les 5 différences entre le CBD et le THC

Le CBD (Cannabidiol) et le THC (Tetrahydrocannabinol) sont les deux principaux composants de la fleur de cannabis. Le CBD et le THC sont tous les deux classés comme cannabinoides.

De nombreuses variétés de cannabis sont connues pour avoir des taux de THC élevés. A l’inverse, les variétés présentant des taux de CBD importants (et des taux de THC faibles) sont quant à elles beaucoup plus confidentielles.

Depuis plusieurs décennies maintenant, le cannabis riche en CBD a attiré l’attention de la communauté médicale en raison notamment de ses propriétés thérapeutiques. Voyons ensemble, les différences entre ces deux composants.

1)  L’euphorie

C’est sans doute l’effet le plus connu du cannabis. Pourtant, l’euphorie dépend principalement du THC qui est une substance psychoactive. Le CBD, lui, n’est pas psychoactif. Concrètement, du CBD, même en grande quantité, ne provoque aucun effet euphorique.

Cela peut décontenancer les consommateurs “récréatifs” mais c’est pour cette raison que le CBD présente un intérêt thérapeutique.  Les médecins préfèrent les traitements avec des effets secondaires minimes. Les effets indésirables du THC ont notamment été un frein quant à l’usage médical de la plante.  

2) L’anxiété

Le THC est connu pour provoquer de l’anxiété ou rendre paranoïaque certains usagers. Le CBD en revanche provoquerait un effet contraire ; des études démontrent que le CBD peut limiter l’anxiété provoquée par le THC.

D’autres études ont démontré l’effet anxiolytique du CBD consommé seul. Pour résumé, le CBD agit contre l’anxiété et s’il est consommé avec du THC, il peut atténuer les effets indésirables.

3)  Antipsychotique

Le CBD, contrairement au THC, n’est pas psycho-actif. Cela signifie qu’il n’agit pas sur le système nerveux ou le psychique.

Le THC est quant à lui une substance psychoactive : il peut provoquer notamment de l’anxiété ou de l’euphorie. Des chercheurs ont notamment pu prouver que le CBD pouvait atténuer les effets psychotiques du THC.

Plus surprenant encore, la recherche tend à démontrer que le CBD peut être une option thérapeutique pour les sujets atteints de maladie psychiques comme la schizophrénie notamment.

4) Le sommeil

Le THC est réputé pour faciliter le sommeil. Idéal pour les patients souffrant d’insomnie mais indésirable selon les circonstances. Se rendre au travail en somnolant à moitié est loin d’être idéal…

De tous les composants du cannabis, le THC est celui qui a le plus d’impact sur notre sommeil. A l’inverse, le CBD serait la substance idéale pour stimuler l’éveil. Ces deux effets contradictoires pourraient notamment expliquer pourquoi les personnes réagissent différemment avec le cannabis.  

5)  Le statut légal

On utilise souvent à tort un raccourci en disant que le cannabis est illégal dans la plupart des pays. Si le THC est en effet prohibé par de nombreux gouvernements, le CBD est quant à lui déjà utilisé à des fins thérapeutiques.

C’est le cas notamment dans de nombreux pays européens comme l’Allemagne, la Norvège ou encore l’Autriche. En Suisse, il est désormais possible d’acheter et de consommer du cannabis CBD mais le THC reste quant à lui illégal.

Il existe donc bel et bien des différences importantes entre le THC et le CBD. Toutes deux présentes dans le cannabis, elles ont des propriétés bien différentes.